Une eau de bonne qualité

L’eau potable est une ressource essentielle pour l’être humain. Même si la surface de la terre est recouverte d'eau à 70%, seule une infime partie est propre à la consommation humaine. L’eau potable doit être conforme aux critères sanitaires établis. La bonne gestion de l’eau potable est donc primordiale, elle ne doit pas être gaspillée.

Le traitement de l'eau vous permet de retrouver une eau de bonne qualité :

  • une eau purifiée et adoucie qui conserve parallèlement ses minéraux essentiels pour la santé, tels que le magnésium et le calcium
  • une eau délicieuse délivrée par vos conduites d'eau potable, sans aucun goût désagréable ni odeur de chlore
  • une eau propre, débarrassée de toutes substances chimiques toxiques (les nitrates..), des métaux lourds et de tous les résidus (de médicaments.)

 

Sans dépôts de calcaire, la durée de vie de vos appareils est plus longue : chauffe-eau, radiateurs, lave-linge et lave vaisselle.

  • plus de corvée de bouteilles d'eau minérale et pas de déchets plastiques.

L’eau potable son goût, sa couleur:

L’eau potable distribuée ne doit pas être fade, acide ou trop  chlorée. Après traitement si l’eau provient d’un captage et d’un traitement ou si elle est simplement issue d’un forage l’eau doit être chlorée pour garantir sa désinfection, son transport et parfois son long temps de stockage pour les antennes extrêmes du réseau. L’eau sent parfois un peu plus le chlore que de coutume, c’est parfois du à des consignes de sur chloration données par l’agence de l’eau ou la Préfecture (Vigie Pirate) d’autre fois les causes peuvent être dues au  dérèglement d’automates ou de rupture de canalisation accidentelle.

Quand l’eau devient trouble, la cause est souvent une rupture de canalisation (accident de chantier, remplissage inopinée de citernes par les pompiers, purges d’antennes par l’exploitant, etc.) ; Les constats de ce type doivent être immédiatement signalés à l’exploitant

L'eau potable est une eau sûre et particulièrement contrôlée :

L'eau potable distribuée en 2014 sur le territoire du SIAEP du Born est conforme  du point de vue bactériologique à 100% et du point de vue que physico-chimique à 97,62% comme l'attestent les analyses réglementaires effectuées tout au long de l'année par l'Agence Régionale de Santé

Jusqu’à 150 paramètres, délivrant  plusieurs résultats analytiques, sont ainsi mesurés régulièrement : en microbiologie, au niveau organoleptique (couleur, odeur, saveur), en minéralisation, au niveau organique, en oligo-éléments et micropolluants, en radioactivité, et en pesticides.

L'eau de javel, qui est un désinfectant injecté dans l'eau brute en sortie du champ captant. Le suivi en continu de son taux permet de déceler tout risques de contamination essentiellement d'origine bactérienne.

La qualité de l'eau potable distribuée :

1-pour les eaux souterraines .

L'origine souterraine de la ressource en eau exploitée fait que l'eau du SIAEP du Born  est naturellement préservée de polluants tels que perturbateurs endocriniens et autres résidus médicamenteux.

La faible teneur en composés organiques de l'eau brute et l'absence de besoins de traitement en sortie font qu'il n'y a pas de problématique particulière en terme de sous-produits de désinfection.

2-pour les eaux de surface :

La toute récente mise en service de l’Usine de production d’eau potable de Larrigade équipée de technologies de pointe, de filtres performants, associés à des produits de désinfection efficaces permet de délivrer une eau d’excellente qualité.

 

3-Conclusion

L'eau délivrée sur tout le périmètre du syndicat présente une minéralisation équilibrée, elle est peu calcaire et donc peu entartrante. Elle s’avère très peu chargée en oligo-éléments. Les micropolluants sont soit absents, soit très en deçà des normes de potabilité. En tout point de livraison, l'eau potable distribuée est très peu chargée en nitrates et en pesticides