La qualité

En France, chaque habitant consomme, en moyenne, 150 litres d’eau par jour pour ses usages sanitaires et domestiques.
L’eau représente 60 % du poids d’un adulte et 75 % de celui d’un nourrisson. Pour compenser ses pertes hydriques, le corps humain doit ingérer quotidiennement de l’ordre de 1,5 litre d’eau.
Les contrôles
Contrôle de l'eau du robinet en France
Le contrôle de la qualité et potabilité de l'eau doit se faire de l'amont (nappe, eau de surface) jusqu'à l'aval (au robinet), car elle peut aussi se dégrader durant son stockage et son passage dans les réseaux de distribution. Les contaminations peuvent provenir du réseau lui-même (corrosion de métaux, dont métaux lourds qui se dissolvent dans les eaux acides ou adoucies), fuites (perméation) ou retour d'eau, résidus de désinfectants, d'une contamination par des microorganismes indésirables, avec de possibles phénomènes de reviviscence, du biofilm qui s'installe sur les tuyaux ou parois de réservoirs. Le risque augmente avec les « volumes morts » et « courts-circuits » du réseau.
Les analyses d'eau
Les communes membres du SIAEP peuvent télécharger leurs analyses d'eau ici.
Une eau de bonne qualité
L’eau potable est une ressource essentielle pour l’être humain. Même si la surface de la terre est recouverte d'eau à 70%, seule une infime partie est propre à la consommation humaine. L’eau potable doit être conforme aux critères sanitaires établis. La bonne gestion de l’eau potable est donc primordiale, elle ne doit pas être gaspillée.